C’est sympa le mercredi des Fêtes de Bayonne.

C’est commencé sans être commencé, tout le monde est frais (sauf les 8000 qui ont couru la Foulée des Festayres), on est tous excité comme un gamin le matin de Noël.  L’omelette se déguste aux Halles, les Jamon Jamon font leur fausse-vraie ouverture. La Fête est alors gavée de promesses..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.